Publié par : Maylis et Nicolas | 21 mars 2011

Un tour du monde des records

Notre tour du monde s’achève dans quelques jours et l’heure des bilans commence.
Aujourd’hui on vous propose une liste des lieux « record » que nous avons visité ou parcourus.

La plus longue ligne de chemin de fer du monde : le Transsibérien (Russie)
9 289 km de Moscou à Vladivostock. La ligne traverse plus de 990 gares… Nous avons pris le transsibérien de Moscou à Irkoutsk, puis le transmongolien jusqu’à Pékin. Arrivée en Chine le train passe dans un gigantesque hangar où il est soulevé wagon par wagon pour changer son train-roulant. Les rails n’ont pas la même largeur en Chine…

Le lac le plus profond du monde : le Lac Baïkal (Russie)
31500 km², 636km de long et jusqu’à 1637m de profondeur. C’est la plus grande réserve d’eau douce liquide du monde (260 fois le Lac Léman). Son eau est tellement transparente qu’on peut voir jusqu’à 40m de profondeur (au Touquet c’est 40cm).

Le train le plus haut du monde : Xining-Lhassa (Chine-Tibet)
Cette ligne a désenclavé le Tibet, mais sa construction par -40 degrés a couté la vie à de nombreux ouvriers et permis à la Chine de dominer un peu plus le Tibet. Elle serpente entre les montagnes de l’Himalaya et culmine à 5028m (plus haut que le Mont Blanc). A bord des diffuseurs d’oxygène sont installés derrière chaque couchette !

Le toit du monde : l’Everest (Tibet)
8848m, mais nous sommes contentés de dormir face au sommet sous la tente (à plus de 5000m quand même) après 80km de trek en 4 jours. Lors de notre passage venait d’être installée la plus haute antenne de téléphonie mobile du monde! « Devines d’où je t’appelle! »

Le plus grand monument jamais érigé par l’homme : la Muraille de Chine
Longue de 6400km (de quoi sans problème entourer toute la France, elle est dit-on visible depuis l’espace.

La journée la plus longue du monde : notre 1er janvier 2011
En commençant ce premier janvier à Auckland en Nouvelle Zélande (GMT+12) et en le finissant à Santiago (GMT -4) nous avons eu droit à un premier janvier de 40h. Avec en prime un sacré jet-lag.

La terre habitée la plus isolée du monde : l’Île de Pâques (Chili)
Perdue au milieu du Pacifique, elle se situe à 5h de vol du Chili. Probablement un des derniers paradis terrestre à ne pas être envahi de touristes. Mais plus pour longtemps, un nouvel aéroport va y être construit…

La ville la plus australe du monde : Ushuaia (Argentine)
A moins de 1000km de l’Antarctique c’est une terre d’aventure notamment pour les marins qui franchissent ici le redoutable Cap Horn. Pour nous ça aura surtout était l’occasion d’une rencontre avec les manchots et d’un plongeon dans l’eau glacée.

Le désert le plus aride au monde : le désert d’Atacama (Chili-Pérou)
Il y tombe moins de 50mm de pluie par an. A Atacama on nous a dit que la pluie était de retour cette année pour la première fois depuis 7 ans, ainsi certains enfants ne savaient pas ce que c’était. Ca n’empêche pas les gens de laver leur 4×4 au jet…

Le plus grand désert de sel du monde : le Salar de Uyuni (Bolivie)
Vous allez nous dire  » c’est facile il n’y a pas beaucoup de déserts de sel dans le monde », ok mais c’est quand même un spectacle grandiose qui est en lui même un record.
D’ailleurs quand il pleut sur ce désert l’eau reste à la surface et forme le plus grand miroir du monde.

La capitale la plus haute du monde : La Paz (Bolivie)
Située à 3660m d’altitude La Paz cumule ce record avec celui, selon nous, de capitale la plus moche du monde (égalité avec Oulan Baator). Heureusement on ne vient pas en Bolivie pour La Paz.

Un autre lac, cette fois le plus haut au monde : le Lac Titicaca ( Pérou-Bolivie)
Il culmine à 3811 m d’altitude pour une surface de 8562 km² . On y trouve plusieurs îles (ile du Soleil, de la Lune, Uros et Taquile) berceaux des civilisations incas, si typiques mais aujourd’hui typiquement préparées à recevoir les touristes avec leur artisanat local, leurs balades en bateaux, leurs ruines…

Publié par : Maylis et Nicolas | 19 mars 2011

Morceaux choisis de Lima

Nous n’y ferons qu’un stop de 7h entre 2 bus, avant de rejoindre le nord du Pérou.
La ville est très grande, pas très belle mais au détour d’une rue on découvre de très jolies places, avec de beaux batiments bien entretenus. C’est bien sur le centre historique, avec:

La cathédrale - Lima - Pérou

La cathédrale

Palais du gouvernement en fond - Lima - Pérou

Palais du gouvernement en fond

Eglise de la Merced - Lima - Pérou

Eglise de la Merced

Une autre église - Lima - Pérou

Une autre église

Publié par : Maylis et Nicolas | 18 mars 2011

Les lignes de Nazca

On s’etait imaginé beaucoup de choses sur ces fameuses lignes, entre autres:
– que les lignes étaient dans des champs => on est ici en plein désert et c’ est de la caillasse
– qu’on ne savait pas comment elles avaient été tracées, d’oú le mystère => on vous explique très bien 2 techniques.
Peut-etre nous ont-elles paru moins impressionantes du fait qu’on n’ait pas pris l’avion pour cause de budget et de sécurité (1 avion tombe chaque année)

Le mystère s’est effacé pour nous à la vue de ces dessins, faits sur le sol et les flancs des montagnes. Ils semblent juste etre là pour honorer leurs dieux. Ces lignes ont été découvertes par une allemande dans les années 40, Maria Reich. Elles datent de 2 époques différentes:

De l’époque Nazca:

Un poulet - Nazca - Pérou

Un poulet


Un arbre - Nazca - Pérou

Un arbre

De l’époque Paracas, leurs prédécesseurs et donc inspirateurs, découvertes il y a peu:

Une famille - Nazca - Pérou

Une famille


Un chaman - Nazca - Pérou

Un chaman


Un chasseur - Nazca - Pérou

Un chasseur

Publié par : Maylis et Nicolas | 17 mars 2011

La nécropole de Chauchilla

A 20 kilomètres de Nazca, se situe la Nécropole de Chauchilla. Vieille de 200 ans, elles renferme les tombes de nombreux nazcas de classe moyenne. 12 tombes ont été restaurées et montrent comment ils enterraient leurs morts.

En position foetale - Nazca - Pérou

En position foetale


Enterrés accompagnés - Nazca - Pérou

accompagnés de leurs gens


emmitouflés dans du coton - Nazca - Pérou

emmitouflés dans du coton

Publié par : Maylis et Nicolas | 16 mars 2011

Les céramiques de Nazca

Notre hote, Toto, fait partie de la famille qui a remis au gout du jour les céramiques de Nazca. Pour la petite histoire, à l’époque les pillages de tombes étaient autorisés et les pilleurs rapportaient de l’or et de vieilles céramiques ébrechées. Le père d’Andres passionné par cet art les restaurait. Son fils a pris la suite, en cherchant et retrouvant la technique traditionnelle pour les confectionner. La famille continue naturellement à promouvoir ce savoir-faire.
Tout est manuel et naturel: pas de tour, juste une base, quant aux couleurs des peintures, elles sont faites à partir de pierres concassées.

Forme créée à la main - Nazca - Pérou

Forme créée à la main

Peintures avec des pigments naturels - Nazca - Pérou

Peintures avec des pigments naturels

Nous aussi René on a voulu en acheter tellement cela nous a plu.

On nous a enmené par la suite dans un atelier de mineurs d’or. Speech marrant, mais moins sympathique que les céramiques.

Publié par : Maylis et Nicolas | 15 mars 2011

Le fameux Machu Picchu

Le Train-train péruvien - Ollaytantambo - Pérou

Le Train-train péruvien

On descend tout d’abord à Aguas Calientes en train (où on n’est plus qu’à 2400 mètres d’altitude). Ça faisait longtemps, et ça nous plait bien car les bus, un peu marre pour tout vous dire. En plus, il est vitré au maximum de façon à bien profiter de la vue. On admire les paysages donc !

Paysage sauvage - Aguas Calientes - Pérou

Paysage sauvage

Arrivés sur place, la ville nous rappelle la frontière népalo-tibétaine : tout a été construit de façon anarchique, juste pour répondre à l’affluence de touristes.

Torrent - Aguas Calientes - Pérou

Torrent au bord de la ville

Réveil au petit matin pour prendre un bus avec le groupe des parents de Nicolas, auquel nous nous ajouterons pour la visite avec Ricardo leur guide, qui nous contera toute l’histoire de cette cité mythique. En un résumé rapide, cette ville été la capitale inca au 15ème siècle avant qu’une météorite ne tombe sur le temple du soleil, ce que leur prêtre a interprété comme un mauvais signe et ce qui provoqua l’abandon de la ville. Elle ne fut redécouverte qu’au 19ème siècle par des pilleurs qui la gardèrent secrète du fait de ses richesses en or et argent. Elle sera enfin dévoilée au monde début 20ème par Iran Bingham, un anglais.

Vue d'ensemble - Machu Picchu - Pérou

Vue d'ensemble

Habitations incas - Machu Picchu - Pérou

Habitations incas

La famille Dubois - Machu Picchu - Pérou

La famille Dubois

Les espagnols n’accèderont jamais à cet endroit car ils ont bien assez à faire avec les richesses de Cusco. De plus la cité est perchée dans les montagnes, d’où son nom « Machu Picchu » qui signifie « La montagne qui regorge de vieilles choses », autrement dit de ruines.
Comme l’ile de Pâques, on connait les photos par cœur et bien cela n’empêche pas de faire waouh. En plus, c’est tellement bien entretenu, qu’il y a une sensation de bien-être qui s’en dégage, comme un grand parc où on aurait envie de se poser pour pique-niquer.

Publié par : Maylis et Nicolas | 14 mars 2011

Cusco

Accueil original : j’ai complètement changé de noms

Qui suis-je ? - Cusco - Pérou

Qui suis-je ? Un jeu cusquénien


et nos serviettes sont pliées en 2 cygnes en forme de cœurs. Ça nous fait sourire !
Cucul ou romantique ? - Cusco - Pérou

Cucul ou romantique ?


On est très bien installés dans le quartier San Blas, juste au-dessus du centre ville, qu’on appréciera beaucoup, avec ses petites ruelles, ses balcons et beaux monuments.
Un joli porche - Cusco - Pérou

Un joli porche


La Cathédrale - Cusco - Pérou

La Cathédrale


Place centrale - Cusco - Pérou

Place centrale

Publié par : Maylis et Nicolas | 13 mars 2011

Iles Uros et Taquile

Depuis Puno, nous partons en bateau pour ces iles si typique, mais typiquement fait pour les touristes. A notre arrivée, une famille nous accueille sur son ile flottante. Que de couleurs, c’est beau !

Une ile flottante - Uros - Lac Titicaca - Pérou

Une ile flottante


La présidente - Uros - Lac Titicaca - Pérou

La présidente de notre ile


Ils nous expliquent comment ils l’ont construit, ça donne cela : 1 mètre de motte de terre, puis 1 mètre de totora (plante des marais) avant de construire les différentes maisons pour la famille.
Construction de l'ile - Uros - Lac Titicaca - Pérou

Construction de l'ile


Ils nous font aussi découvrir leur intérieur, où ils ont même l’électricité grâce à des panneaux solaires.
Maison chambre - Uros - Lac Titicaca - Pérou

Maison chambre

Il faut bien aider ces familles, elles se font 3600 soles par mois (environ 900 euros) avec les touristes là où un péruvien normal gagne bien moins, les pauvres ! Ah bonus, on a droit à des danses et chansons : vamos a la playa, hasta la vista baby et sur le pont d’Avignon. Pas du tout touristique on vous dit !
Enfin on nous embarque pour 10 minutes de Totora Benz, leur bateau tout en totora, pour 10 soles par personnes.
La fameuse Totora Benz - Uros - Lac Titicaca - Pérou

La fameuse Totora Benz


Il faut bien aider ces familles, elles se font 3600 soles par mois (environ 900 euros) avec les touristes là où un péruvien normal gagne bien moins, les pauvres ! Ah bonus, on a droit à des danses et chansons : vamos a la playa, hasta la vista baby et sur le pont d’Avignon. Pas du tout touristique on vous dit !

On continuera vers Taquile pour déjeuner et découvrir d’autres tribus.

Tissage typique - Taquile - Lac Titicaca - Pérou

Tissage typique


Porche - Taquile- Lac Titicaca - Pérou

Porche

Publié par : Maylis et Nicolas | 13 mars 2011

Le Canyon de Colca

Tout d’abord direction Chivay, via une route dite touristique. Nous nous arrêterons à la réserve de vicunas (on commence à les connaitre par cœur), sorte de lama mais sauvage,

Tranquille dans ma réserve - Canyon de Colca - Pérou

Tranquille dans ma réserve

puis à 4900 mètres à Patapampa où se trouvent des restes de civilisations anciennes

Maisonnettes pré-incas - Patapampa - Canyon de Colca - Pérou

Maisonnettes pré-incas

avant d’arriver sur Chivay où des vendeurs habillés traditionnellement nous accueillent, l’occasion de se faire des amis.

Un petit calin - Chivay - Canyon de Colca - Pérou

Un petit calin

Petite fille - Canyon de Colca - Pérou

Petite fille

Le lendemain, nous nous dirigeons vers le canyon de Colca. . Il s’agit du plus profond au monde : 4160 mètres. Il faut voir la brume au fond, c’est juste impressionnant. Et toujours ses vendeurs ambulants, très entourés pour mieux nous attirer.

Dans les nuages - Canyon de Colca - Pérou

Dans les nuages

Presque le cirque - Canyon de Colca - Pérou

Presque le cirque

En route une curiosité : des tombes pré-incas, construites spécialement de facon innaccessibles pour ne pas etre pillées.

Tombes pré-incas - Canyon de Colca - Pérou

Alvéoles de pierre

Au bout de 2 heures, nous parvenons à  la croix du condor.

Croix du condor - Canyon de Colca - Pérou

Croix du condor

Pas de chance, ils ne se sont pas levés ce matin. Nous patienterons en papotant puis tenterons notre chance à un autre mirador (point de vue). La journée a été bien remplie !

Le mirador - Canyon de Colca - Pérou

Le mirador

Attention à ne pas tomber - Canyon de Colca - Pérou

Attention à ne pas tomber

Publié par : Maylis et Nicolas | 12 mars 2011

Arequipa, la ville blanche

Après la Bolivie, le Pérou. Nous commencerons par Arequipa, la ville blanche, oú nous rejoindrons les parents de Nicolas.

La ville est grande, propre et très jolie. Nous dinerons dès le premier soir sous les arcades, au niveau de la Plaza de armas.

Nous visterons le lendemain le mirador de Carmen Alto, le quartier de Yanahuara avec son église,

Eglise baroque colonial - Arequipa - Pérou

Eglise baroque colonial

puis l’église de la Compagnie de Jésus, fondée par les jésuites

Cour de la Compagnie de Jesus - Arequipa - Pérou

Cour de la Compagnie de Jesus

et enfin le couvent Santa Catalina, en centre ville, où logeaient des soeurs de très bonnes familles: 12 hectares, une véritable ville dans la ville

Une des ruelles du couvent - Arequipa - Pérou

Une des ruelles du couvent

La cuisine commune - Couvent de Santa Catalina - Arequipa - Pérou

La cuisine commune

 et flanerons l’après-midi.

« Newer Posts - Older Posts »

Catégories